BATTUE aux RENARDS dans les réserves.

 Le samedi 13 mai, nous organisons une battue spéciale aux renards dans les réserves de l’ACCA, sous la direction du Louvetier Alain PORCHET.

Nous vous remercions de nous apporter votre concours pour la réussite de cette opération.

Réservez votre matinée.

Merci à tous.

Martial de ROFFIGNAC

RENDEZ-VOUS le 13 mai à 7H30 au stade.

ASSEMBLEE GENERALE 2017 de l’ACCA

Compte tenu des élections présidentielles qui se dérouleront en juin prochain, il n’est pas possible d’obtenir l’accès à la salle des fêtes de Saint-Nicolas-de-Bourgueil en juin.

En conséquences, l’ASSEMBLEE GENERALE de l’ACCA se déroulera le dimanche 14 MAI 2017  de 9H00 à 12H30.

Merci de noter cette date dans vos agendas.

Martial de ROFFIGNAC

JOURNEE des BOIS

Nous avons besoin de votre aide.

Le SAMEDI matin 26 novembre à 8H rendez-vous au “Piassereau”  et participez à l’entretien de pare-feux, la ré-installation de certains miradors.

Apportez vos outils : serpes, scies, tronçonneuses, cordes, échelles, etc….

VENEZ NOMBREUX  nous aider…

Merci

LÂCHERS Petit gibier à St NICOLAS de B.

Nous procéderons aux derniers lâchers de la saison :

  •   Le 20 Novembre 2016 : 50 faisans et 100 perdreaux.
  • Le 4 Décembre 2016 : 50 faisans.
  • Le 18 décembre 2016 : 50 faisans.

RAPPEL : il est interdit de tirer les poules faisanes

JOURNEES CONTINUES SAISON 2016/2017

JOURNEES CONTINUES

***

• DIMANCHE 20 novembre 2016.

• DIMANCHE 11 décembre 2016.

• DIMANCHE 15 janvier 2017.

• DIMANCHE 12 février 2017.

REGLEMENT de CHASSE 2016/2017 ACCA-SNB

ART 1 : La chasse est ouverte les dimanches, jours fériés ou le jeudi (lorsqu’ une semaine comporte un jour férié, le jeudi est non chassable). Les heures d’ouverture sont de 9 heures à 12H30 et de 14H à l’heure du coucher du soleil sauf journée continue pour le grand gibier et le tir aux pigeons à poste fixe)

Art 2 : Les dates d’ouverture et fermeture sont celles proposées par la Préfecture d’Indre & Loire à l’exception de la période des vendanges (dates à déterminer) :

ESPECES OUVERTURE CLOTURE
Chevreuils 18/09/2016 28/02/2017
Cerfs/Biches/fans 18/09/2016 28/02/2017
Sangliers 18/09/2016 28/02/2017
Lièvres 1er dimanche après vendanges Ce jour (au coucher du soleil)
Perdrix 18/09/2016 30/11/2016
Faisans (coqs) 18/09/2016 8/01/2017
Canards 21 /08/2016 à 6 heures 31/01/2017

Art 3 : Chaque chasseur sera doté d’un bracelet lièvre (plan de chasse limité à 50 lièvres). Les bracelets utilisés ou non devront impérativement être rendus au plus tard le dimanche suivant (sinon 10€ de pénalité).

Art 4 : Un prélèvement maximum de deux oiseaux pour chaque espèce par journée de chasse est autorisé. Il est interdit de tirer les poules faisanes cette année.

Art. 5 : Les propriétaires de chiens devront prévenir de leur intention de participer aux prochaines battues. Le chef de chasse, ou à défaut le président, a autorité pour valider ou non les demandes. En cas de carence des équipages inscrits, le chef de chasse fera appel à des équipages extérieurs qui seront admis à titre gratuit. Les équipages inscrits qui ne se présenteront pas - sauf cas de force majeure - ne pourront plus se représenter dans les 15 jours suivants.

Art. 6 : Les propriétaires d’équipage de chiens ne lâchent leurs chiens qu’après concertation avec le Chef de chasse (nombre de chiens, ordre de lâcher, endroit du lâcher).

ART 7 : Les chasseurs sont invités à prévenir de leur intention de participer ou non aux prochaines battues.

Art. 8 : Les consignes de sécurités et de chasse devront être lues à 9H45 au plus tard. Les chasseurs devront être présents au Piassereau dès 9H. Tout chasseur n’ayant pas assisté à la lecture des consignes de sécurité ne sera pas admis avec fusil durant la battue.

Art. 9 : Sauf journée continue, la pause du déjeuner se terminera à 14h15. La lecture des consignes se fera à 14h30. Pour les journées continues, les chasseurs se retirant de la chasse avant la fin, ne seront pas admis à réintégrer leur poste.

Art 10 : La composition des lignes et l’ordre des postes font l’objet d’un tirage au sort le matin qui reste valable pour la journée. Les chefs de lignes sont responsables du placement des chasseurs aux postes ; ils ont autorité pour expulser de leur ligne les chasseurs qui ont un comportement dangereux pour autrui. Avant et après la traque, les chasseurs se déplacent fusil non chargé. Toute manipulation dangereuse sera sanctionnée

Art 11 : La consommation d’alcool avant et sur place durant la traque est formellement interdite

Art. 12 : Les sanctions prévues dans le présent règlement (adoptées par vote à l’issue de l’AG du 5 juin 2016) sont les suivantes :

1. Non respect des consignes de sécurité : une sanction de 2 à 4 mois d’interdiction de chasser sur le territoire de l’ACCA, et l’exclusion pour la saison de chasse en cours en cas de récidive pourra être prononcée et transmise à l’autorité de tutelle pour confirmation.
2. Non respect des consignes de chasse : une sanction de 4 à 8 semaines d’interdiction de chasser sur le territoire de l’ACCA et l’exclusion pour 4 mois en cas de récidive pourra être prononcée et transmise à l’autorité de tutelle pour confirmation.
3. Pour les invités, le non respect des consignes de sécurité ou de chasse entraînera une exclusion définitive.
4. Le non respect des consignes liées aux limites de prélèvement petit gibier entrainera une sanction de 4 à 8 semaines d’interdiction de chasser sur le territoire de l’ACCA et une exclusion pour 4 mois en cas de récidive

Art. 13 : Les Invités sont admis à compter du dimanche 23 octobre

Art. 14 : Les chasseurs s’engagent à respecter les restrictions de chasse légales inscrites dans le Code de la chasse, les dispositions prévues au règlement Intérieur et dans les statuts de l’ACCA. Tout manquement relève de l’autorité de police de la chasse, Gardes ONCFS et Garde-chasse de l’ACCA en fonction des pouvoirs qui leur sont conférés.

Art. 15 : D’une manière générale, les chasseurs membres de l’ACCA-SNB s’engagent à pratiquer leur activité dans le respect des lois et des règles, ils restent courtois et aimables envers les non chasseurs qu’ils rencontrent sur leur trajet, respectent l’environnement, les propriétés qu’ils traversent et sont intraitables sur les règles de sécurité inhérentes à la chasse.

Ce règlement a été établi par le Bureau de l’ACCA

Le Président

LE PRIX des CARTES de CHASSE ACCA-SNB. 2016/2017

  • J’habite St-NICOLAS de B. depuis + de 6 mois :  170€ (*)
  • Je possède une résidence à St-NICOLAS de B. depuis 4ans ou +) : 170€ (*)
  • Je n’habite pas st Nicolas de B mais je suis propriétaire de 2 HA ou + : 170€ (*)
  • Je suis propriétaire de + de 2Ha (chassables) mais n’habite pas St NICOLAS :  170€
    • (*) Je n’ai pas participé aux travaux de l’ACCA : + 10€
    • (*) Je n’ai pas restitué mon bracelet de lièvre 2015 + 10€
    • (*) Je n’ai pas restitué ma feuille de prélèvement pt gibier + 10€
  • J’étais propriétaire mais j’ai revendu à un groupement forestier 320€ puis 480€ pour ma famille (**)
  • Je suis membre de la famille d’un propriétaire de 2Ha ou + mais n’habite pas St NICOLAS :  320€ le premier puis 480€ pour le reste de la famille (**)
    • (**) famille = conjoint, ascendant, descendant, bru ou gendre
  • Un propriétaire  de 20Ha (+)non chasseur m’a transmis son “droit de chasse” : 220€
  • Pour d’autres cas prévus dans les statuts : nous consulter.

LES ACTIONNAIRES EXTERIEURS (***) :

  • ACTION COMPLETE TOUS GIBIERS : 850€
  • 1/2 ACTION Grand Gibier (1 semaine sur 2) 450€
  • ACTION petit Gibier en plaine : 450€
  • ACTION Pt Gibier y compris bécasses/ 750€

(***) Le nombre d’actionnaires est limité, une demande d’admission préalable doit nous être adressée avant le 1er Juillet.

LES INVITES  sont admis à compter du 23 octobre 2016. Prix de la journée de chasse : 12€.

Attention : chaque invité chasse sous la responsabilité de l’invitant. 

Non-tir des poules faisanes : lettre ouverte aux autorités de la chasse…

ACCA-SNB

37140 SAINT-NICOLAS-de-Bourgueil

Monsieur le Président

FDC 37

9, Impasse Heurteloup

B.P1215

37012 TOURS

Objet : lettre ouverte destinée aux Administrateurs

De la FDC37 : Suspension du tir des faisanes durant 3 années.

 

 

Monsieur le Président, Madame, Messieurs les Administrateurs,

Président de l’ACCA de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, je souhaite vous faire part des remarques qui m’ont été  opposées par les chasseurs lorsqu’en Assemblée Générale j’ai du annoncer la décision de ne plus tirer les poules faisanes sur notre territoire.

Lors de la création de notre ACCA en 2013, nous avons pris des décisions importantes et contraignantes pour les chasseurs  relatives à la gestion du petit gibier : nous avions la chance de posséder une volière mais placée au bord d’une réserves de 85 Ha. Les oiseaux sortants allaient directement sur le territoire d’en face où se trouvait la nourriture… et les chasseurs : résultat, les faisans étaient tous « prélevés » en moins d’un mois.

Nous avons donc mis en place des mesures qui ont entrainé une limitation drastique des prélèvements concernant faisans et perdreaux en diminuant de façon significative le territoire de chasse – la « meilleure partie » de notre territoire de chasse  (une surface de 325 Ha mise en réserves). Aujourd’hui la volière est au centre d’une réserve conséquente dont le biotope comporte de nombreux couverts, cultures céréalières, eaux en quantité et quiétude pour les oiseaux sur une zone peu fréquentée.  Nous n’avons pas interdit le tir des faisanes : depuis trois ans nous faisons des statistiques et nous avons constaté que naturellement le prélèvement des faisanes est trois fois moins important que celui des coqs ! En son temps, ces initiatives ont été acceptées par tous (ou presque !) contre la promesse de lendemains meilleurs grâce à un aménagement adapté à notre territoire de chasse.

Trois ans plus tard, nous constatons une augmentation de 25% des prélèvements avec le même nombre de lâchers. Les comptages de coqs chanteurs, cette année, ont été les plus fructueux des communes environnantes… C’est donc au moment où nous commençons à récolter les fruits de nos efforts que tombe votre décision !

Nous savons que des expériences similaires ont été déjà tentées dans des communes voisines sans résultat probant et abandonnées depuis ; peut-être aurait-il été nécessaire de faire un bilan et en tirer les conclusions utiles : à titre personnel, j’ai 53 années de chasse à mon actif, principalement le petit gibier sur des territoires très différents : je pense qu’une telle décision ne peut être efficace que si elle est accompagnée de mesures complémentaires indispensables pour la réussite d’une telle tentative :

1.     Il est indispensable de disposer d’un territoire doté d’un biotope adapté aux besoins de ces oiseaux, de dimensions proportionnelles aux populations espérées, avec de la nourriture, des couverts et la quiétude vitale pour que ces oiseaux puissent couver sereinement et à condition que l’on puisse réguler la faune de nuisibles. Ainsi, sur notre commune, un tiers du territoire est constitué de vignes dans lesquelles aucun volatile, y compris les poules faisanes, ne survit au delà de quelques semaines : même à l’échelle d’un territoire communal, les données sont différentes d’un secteur à l’autre…

2.     Pour une ACCA, le tir d’été des nuisibles et prédateurs est interdit dans les réserves et l’organisation de battues « administratives » se révèle lourde à mettre en place, le louvetier n’étant pas forcément disponible lorsque nous sommes prêts et les dernières expériences nous laissent assez dubitatifs sur l’efficacité d’une telle procédure !!! Dans notre commune, les deux tiers du territoire propices aux faisans sont en réserves ! Il nous est donc impossible de protéger les animaux que nous ne voulons plus tirer des nombreux prédateurs friands de ce type de proies. Tant que cette interdiction demeurera, une telle expérience n’aura aucune chance de réussir : ne pas tirer les poules c’est fournir à ces prédateurs toute la nourriture qu’ils souhaitent : plus il y aura de faisans, plus il y aura de renards et plus il y aura de renards, moins il restera de faisans… C’est mathématique !

3.     Permettez-moi de vous faire part de notre expérience locale : cette année, nous avons installé dans notre volière (au mois de janvier) 25 couples de faisans reproducteurs. Résultat : 6 nids comportant entre 15 à 18 œufs en couvaison effective… Tous les nids ont été dévastés par un putois (caméra à l’appui) en moins de 3  jours suite à un incident technique sans lequel cette expérience aurait vraisemblablement été un succès.

4.     Enfin, une telle décision prise unilatéralement « d’en haut » est invariablement ressentie par les chasseurs comme punitive, inefficace et donc contestée et nous savons que sans l’adhésion des principaux acteurs le résultat ne sera pas au rendez-vous : argumenter, persuader et non contraindre.

Puisque la décision a été prise malgré tout, nous tenterons de la faire respecter, mais nous vous demandons d’intervenir auprès des autorités et obtenir, comme cela a été fait dans d’autres départements, au moins les conditions minimum (battues à notre initiative et tirs d’été dans les réserves) qui donneraient à cette expérience une chance, même minime, de réussir.

Je comprends que vous ayez à cœur de prendre des initiatives, c’est votre rôle, mais peut-être conviendrait-il de les prendre en liaison avec les animateurs du terrain préalablement consultés et non mis autoritairement devant le fait accompli. A l’inverse du grand gibier pour lequel la gestion se pense à l’échelle d’un massif de plusieurs milliers d’hectares, le « petit gibier » s’organise a l’échelle d’un petit territoire et généraliser de telles mesures sans tenir compte des caractéristiques de chaque territoire et des opérations locales déjà mises en œuvre transforme une initiative à priori intéressante en une mesure impopulaire, inadaptée ici ou là, en tous cas fort mal reçue.

Pour notre part, nous appliquerons vos consignes, non par conviction mais par obligation en ayant le sentiment d’être, une fois de plus, les cobayes d’une expérience vouée à l’échec comme sur d’autres territoires et la désagréable impression de nourrir les prédateurs au détriment des chasseurs…

D’une manière générale, nous constatons tous la désaffection de chasseurs de plus en plus nombreux, notamment dans les chasses communales et populaires et toutes nouvelles restrictions contraignantes amènent de nouveaux départs si elles ne sont pas suivies d’effet. On voudrait favoriser les chasses privées au détriment des chasses populaires qu’on ne s’y prendrait pas autrement !

Monsieur le Président, Madame, Messieurs les administrateurs, votre engagement personnel est louable et vous devez en être remerciés, mais attention au syndrome de « la tour d’ivoire » qui pourrait altérer votre jugement et n’oubliez pas que vos « sujets » sont, eux, confrontés au terrain et à la réalité de chaque jour…

Je vous adresse mes sincères salutations.

Martial de ROFFIGNAC

Président ACCA-SNB

COMPTE-RENDU de l’ASSEMBLEE GENERALE du 5 juin 2016

ACCA-SNB
SAINT-NICOLAS-de-Bourgueil

COMPTE RENDU de l’ASSEMBLEE GENERALE
Du 5 juin 2016

Conformément aux dispositions prévues dans ses statuts, l’ACCA-SNB après avoir convoqué ses membres par affichage en Mairie 10 jours avant et deux parutions dans le quotidien la « Nouvelle République » à tenu son Assemblée Générale le 5 juin 2016 Salle des fêtes de Saint-Nicolas-de-B.

Etaient présents : les membres et actionnaires suivants : Alain Bernier, Kévin BOIREAU, Romain BOIREAU, Michel BORDEAU, Francis BOULAIS, Daniel BRECQ, Fabien BROUILLARD, Gérard BROUILLARD, Richard BROUILLARD, Romain BROUILLARD, Thierry BRUN, Christophe DAVID, Victoire DAVID, Jean-Noël DAVID, Laurent DAVID, Ludovic DELALAY, Mickaël DELANOUE, Eric DUFRESNE, Jean-Michel GASNAULT, Jean-Michel GAULT, Eric GEORGET, Michel GODEFROY, Gérard GODEFROY, Mickaël GRAVIOUX, Patrick GUENESCHEAU, Francis GUION, Max HERSARD, Joël HUPONT, Guy MABILEAU, Philippe MABILEAU, Paul MANDOT, Victorien METIVIER, Christian MONSSU, Claude ORY, Pascal PIEDAVENT, Jean-Pierre PIRRAULT, Jérôme PLOQUIN, Guy RAGUENEAU, Joël ROBINEAU, Martial de ROFFIGNAC, Jean-Marie SECQ, Régis TARRONDEAU, Jean-Marc THIBAULT, André TOURNEAU, Raymond TRANCHANT, Pascal TROUILLARD, Guy VERNEAU, Jean-Xavier DELLAC (non votant)
+ Les actionnaires : Laurent BASCHER, Jean-Paul DROUARD, Philippe GRETTEAU, Michel ROY.
+ Se sont fait représenter avec procuration : Joël DELAUNAY, Joël GUERRECHEAU, Philippe HERSARD, Flavien DAVID, Anthony MABILEAU.

Invités présents : Christel COUSSEAU (Maire de St Nicolas) Christophe MENARD (Pdt de l’UNUCR), Pierre BOURNAY (commissaire aux comptes).

L’Assemblée Générale était présidée et animée par Martial de ROFFIGNAC, en sa qualité de Président de l’ACCA.

L’AG a débuté à 9H15.

Après avoir remercié les adhérents présents et les invités, les principales informations concernant l’identité, composition du bureau, adresse, moyens de communication de l’ACCA ont été rapidement évoquées.

Première partie : Historique de la saison passée.

STATISTIQUES CHASSEURS : L’ACCA compte en 2015/2016 : 77 adhérents chasseurs et 4 actionnaires. Une analyse approximative permet d’estimer qu’environ 30 chasseurs pratiquent régulièrement la chasse au petit gibier de plaine, 10 les bécasses et environ 50 chasseurs le grand gibier. L’ACCA a reçu 170 invités tout type de gibier. On a relevé une présence moyenne de 25 chasseurs les dimanches et jours fériés et 17 chasseurs les jeudis. 2 jeudis n’ont pu être chassés faute du quota de chasseurs requis ou par absence de chien.

LES COMPTAGES : effectués cette année ont permis de constater une baisse d’environ 21% du nombre de lièvres répertoriés (IKA 5,9 contre 7,5 l’an dernier) Les comptages nocturnes grand Gibier effectués sur les communes de BOURGUEIL et SAINT-NICOLAS tournent autour de 18 cerfs, 78 biches, 56 chevreuils et 17 animaux non identifiés.

PLAN de CHASSE LIEVRES : cette année, seulement 50 bracelets de lièvres nous ont été attribués, chaque chasseur aura un bracelet mais une seule journée de chasse aux lièvres sera ouverte (solution adoptée par vote des adhérents)

Statistiques petit gibier :

PERDREAUX :
• 200 Px gris lâchés -> 38 ont été prélevés
• 200 Px rouges ont été lâchés -> 66 prélevés

FAISANS :
• 400 faisans de tir ont été lâchés 207 ont été prélevés (dont 131 coqs et 76 poules
• + 50 faisans reproducteurs ont été lâchés après la fermeture

LIEVRES : 66 lièvres prélevés (contre 55 l’an dernier)
BECASSES : 56 prélevées (contre 63 l’an dernier)
CANARDS : 57 prélevés (contre 54 l’an dernier)
PIGEONS : 75 prélevés (contre 108 l’an dernier)

(*) Ces chiffres ont été fournis par chaque chasseurs en fin de saison….

Statistiques Grand gibier : 2015/2016

Plan de chasse attribué à l’ACCA Réalisation
• CEM2 1 0
• CEM1 3 4
• BICHES 2 2
• Jeunes cervidés 2 1
• Chevreuils 22 19
SANGLIERS 20 20

Plan de chasse attribué à l’ACCA pour la saison 2016/2017
• CEM2 1
• CEM1 4
• BICHES 3
• Jeunes cervidés 3
• Chevreuils 26
SANGLIERS 15

Le président rappelle les nouveaux équipements mis en place cet année, dont le local de traitement du grand gibier, la tonne d’eau potable avec motopompe, 30 nouveaux miradors, etc…
Il rappelle que les agrainages sont alimentés régulièrement. 35 tonnes de pommes et melons ont été mis en forêt tout au long de la saison. Des propriétaires ont mis à notre disposition des terrains en jachères que nous avons ensemencés pour agrainages petit gibier (4 Ha).

La TRESORERIE de l’ACCA. (Les chiffres indiqués ci-après, ont été préalablement contrôlés et certifiés par Pierre BOURNAY agissant en qualité de commissaire aux comptes)

Les RECETTES de la saison 2015/2016 :

Cartes adhérents : 13 470€
Cartes actionnaires : 3 300€
Cartes invités : 1 848€
Subventions : 2 406€
Revente de 7 miradors : 476€
Recette chasse à courre : 460€
Subvention « amis de la Forêt » 5 715€
TOTAL………………………………………… : 27 672€

Les INVESTISSEMENTS de l’ACCA :

Salle de découpe Grand Gibier 11 423€
Dont subvention « amis de la forêt » -5 712€
A la charge de l’ACCA : 5 712€
Achat de 23 miradors 1 564€
Achat matériels divers : 1 523€
TOTAL INVESTISSEMENTS 8 799€

DEPENSES GIBIER/AGRAINAGES :

Achat perdreaux/faisans 7 365€
Bracelets Grand gibier/sanglier 6 939€
TOTAL : ………………………………………..: 14 304€

FRAIS ADMINISTRATIFS, TAXES, défraiement Garde et découpe GB :

Administration 952€
Assurances, Taxes : 664€
Pots 299€
Garde chasse 500€
Traitement Gd Gib. 500€
Frais entretien forêt 1 155€
TOTAL : ………………………………………..: 4 070€

BILAN D’EXPLOITATION 2015/2016

Investissements (amortissables sur 5 ans)
Salles de découpe 5712€ (dont 1/5) 1 142€
Miradors 1 564€ (dont 1/5) 312€
Dépenses non amortissables
Achat gibier et bracelets 14 304€
Frais de gestion 4 070€
TOTAL DEPENSES 19 828€

Report recettes : 27 672€
Report DEPENSES 19 828€

RESULTAT d’EXPLOITATION de la période 2015/2016 = + 7 844€

Trésorerie disponible : 15 955,98€

Compte courant : 1 089€ -
Plan Epargne : 14 653€ -
Compte de caisse : 215€

******

LES PETITS et GRANDS EVENEMENTS sur le territoire de l’ACCA

Le Piégeage : 59 ragondins, 16 Renards, 5 Fouines, 10 Rats musqués, 3 Martres, 12 Corbeaux, 35 Pies.

Recherche chiens de sang : l’UNUCR du 37 & du 49, ont organisé 2 journées pour l’agrémentation de nouveaux chiens de recherche au sang. Christophe MENARD en était le grand organisateur.

La VENERIE sous terre : a organisé une rencontre annuelle de nombreux équipages qui se sont illustrés par une vingtaine de prises de blaireaux et renards. Cette rencontre était organisée par Mickaël DELANOUE.

LE GIC de la « Forêt du Bourgueillois» : a fêté sa vingtième année d’existence à St Nicolas : une affluence de convives exceptionnelle cette année.

Seconde partie : LES OPTIONS de la saison à venir.

Remarque du Président : certaines options proposées ont donné lieu à un vote à bulletin secret à l’issue de l’A.G.
De nombreux bulletins de votes étant inexploitables (double voir triple réponses pour une question…) ce vote a du être annulé et remplacé (et accepté par les adhérents) par un vote par correspondance qui s’est déroulé la semaine suivante et a été dépouillé par les membres du bureau réunis à cet effet et sous le contrôle de Pierre BOURNAY.)

LES ACTIONNAIRES : Vu le nombre d’adhérents la saison passée, nous sommes en mesure d’accepter cette année 8 adhérents (pour une dizaine de demandes).

PRELEVEMENTS SANGLIERS : Comme l’an passé nous proposons de limiter les prélèvements de sangliers en interdisant le tir sur les laies de 50Kg et + à compter du 1er janvier. (Solution adoptée par vote). Le GIC sera sollicité pour s’aligner sur cette décision lors de sa prochaine AG.

Plan de chasse FAISANS : A l’initiative de la FDC37, nous ne tirerons pas les poules faisanes durant 3 ans à compter de la prochaine saison. Afin de compenser ces restrictions, nous avons décidé de faire des lâchers plus nombreux (600 faisans au lieu de 400 en augmentant le nombre de coqs). D’autre part, nous élargissons les dates d’ouverture pour ce gibier sur la base des dates d’ouverture préfectorales.

LES JOURS DE CHASSE à St NICOLAS de B. : En vue de diminuer la pression de chasse notamment sur le grand gibier, nous avons proposé de supprimer la chasse du jeudi ou de ne la pratiquer qu’un jeudi/2 en plus du dimanche. Par vote des adhérents, cette proposition a été rejetée et nous continuerons à chasser les dimanches, jours fériés et le jeudi (sauf si jour férié dans la semaine)

L’OUVERTURE de LA CABANE et du BAR : Nous proposons de règlementer les heures d’ouverture de la cabane de 8 h à 19h30.
D’autre part, cette année et en cas d’état d’ébriété manifeste, les chasseurs seront interdits de fusils (par le chef de chasse ou le Président). En cas de refus par l’intéressé, la battue sera suspendue pour le reste de la journée.
De même, le soir, les personnes concernées seront invitées à remettre leurs clés de voiture et se faire raccompagner. Option non négociable !

ORGANISATION des BATTUES : Le chef de chasse responsable du jour, a toute autorité pour l’organisation des battues.
Cette année, l’heure de départ des battues (lecture des consignes de sécurité) sera effectuée le matin à 9h30 et l’AM 14h15. Tout chasseur non présent lors des « consignes de sécurité » ne sera pas admis à participer à la battue avec fusil.
Le retour des personnes faisant les pieds sera, dernier délai, à 9h15. Au-delà, le site de traque sera défini, au hasard, par le chef de chasse.
La distribution des parts de gibier se fera entre 18h30 et 19h. Toute personne non présente ne pourra prétendre à sa part.
ATTENTION : cette année, l’ACCA ne fournira pas de sac pour transporter la viande, chaque chasseur devra disposer d’un sac adapté au transport alimentaire.

GESTION DES EQUIPAGES de CHIENS : Pour éviter le trop plein de chiens certains jours, et l’absence d’équipages d’autres jours, la participation des meutes fera l’objet d’une PRE-INSCRIPTION, le jeudi pour le jeudi suivant et le dimanche pour le dimanche suivant. Au cas où le nombre d’inscription serait trop important, le chef de chasse ou le président aura autorité pour faire un arbitrage en conséquences. En cas de non inscription préalable le propriétaire ne sera pas admis à lâcher et le chef de chasse ou le président aura autorité pour faire appel à des équipages extérieurs.
UNE CONVENTION sera signée en début de saison entre l’ACCA et les propriétaires qui souhaitent participer aux battues grand gibier ou sanglier.

SANCTIONS pour les faits graves. : Les sanction prévues dans le règlement de chasse de l’ACCA ne font aucune différence entre les fautes pour faits graves et les autres.
Nous avons proposé (accepté par vote) de mettre en place une hiérarchie des sanctions selon qu’il s’agit :

1. Fautes liées à un manquement aux CONSIGNES de SECURITE
- possibilité d’interdire tout acte de chasse de 2 à 4 mois (*)
- suivi d’une interdiction 8 mois si récidive (*)
2. Fautes liées à un manquement aux consignes de chasse
- possibilité d’interdire tout acte de chasse de 2 à 8 semaines (*)
- suivi d’une interdiction pour 4 mois si récidive (*)
- Autres manquements
- Même sanction que la saison passée

SANCTION pour les invités : tout invité qui transgresse les consignes de sécurité ou consignes de chasse sera exclu pour l’année (*).

Remarque : (*) les sanctions seront proposées au Préfet qui les valide ou les refuse.

BENEVOLAT : Le bon déroulement de la chasse suppose que l’ensemble des chasseurs participe à certains travaux indispensables. La non-participation entraine un surcoût de la carte de chasse mais impliquerait de sous-traiter à des entreprises moyennant paiement de leur facture !!! Les conséquences pécuniaires qui en découleraient auraient forcément des incidences sur le coût de nos prochaines cotisations…

FIN de l’ASSEMBLEE GENERALE DU 5 juin 2016

ANNEXE ci-après :

SUITE à l’organisation du vote par correspondance des chasseurs présents lors de l’AG :

Le bureau de l’ACCA, réuni le 10 juin 2016 sous le contrôle de Mr Pierre BOURNAY, témoin, a procédé au dépouillement des bulletins de votre par correspondance, organisé par l’ACCA-SNB.
Etaient présents : Mickaël DELANOUE, Joël ROBINEAU, Jean-Xavier DELLAC, Francis BOULAIS, Victorien METIVIER, Joël HUPONT, Martial de ROFFIGNAC.
Etaient absents : Eric DUFRESNE, Alain BERNIER.

• 40 chasseurs se sont exprimés. Les options suivantes ont été retenues :

◦ Les bracelets de lièvres seront délivrés à chaque chasseur qui disposera d’une seule journée de chasse pour le lièvre (date non déterminée).
◦ L’organisation de la chasse sera la suivante : les dimanches, jours fériés et le jeudi (pas de changement par rapport à saison précédente)
◦ Nous reconduisons cette année le « non-tir » des laies de 50Kg et + à compter du 1 janvier 2017.
◦ Le Règlement de chasse sera revu pour intégrer la modification du système de sanctions en cas de non respect des consignes de chasse et consignes de sécurités.
A compter de cette année, le non respect de la sécurité ou consigne de chasse par un invité sera sanctionné par une exclusion de l’invité valable pour toute la saison.

LETTRE OUVERTE aux chasseurs membres de l’ACCA de St NICOLAS de B.

ACCA-SNB

Saint-Nicolas-de-Bourgueil, 22 mai 2016

Lettre ouverte aux chasseurs de Saint-Nicolas-de Bourgueil

Chers amis chasseurs,

L’assemblée générale de l’ACCA est certes l’occasion annuelle de faire le bilan de la saison écoulée, mais, cette année, nous consacrerons l’essentiel de notre réunion à l’organisation de la saison à venir : être absent ce jour là serait laisser aux autres le soin de décider à votre place des options à prendre! Votre parole a tout autant d’importance que celle de votre voisin même si celui-ci parle plus fort que vous… encore faut-il être présent et actif.

Certains pensent que bien des choses pourraient être améliorées ou organisées différemment, d’autres estiment au contraire que tout doit rester tel quel : à chacun sa vérité ! Ce sera le moment ou jamais de prendre la parole, présenter ses arguments, faire bouger les choses ou rester dans l’immobilisme rassurant !

Une fois que nous aurons défini ensemble l’organisation de la chasse telle que nous souhaitons la pratiquer sur notre territoire, elle sera appliquée pour la saison 2016/2017 sous la responsabilité des membres du bureau et de son président élus à cet effet.

Avant l’A.G. ce n’est pas l’heure, après l’A.G. c’est trop tard et les absents ont toujours tort !

Rendez-vous donc au dimanche 5 juin à 9 heures, salles des fêtes de St Nicolas de B. Convocations par voie de presse et affichage mairie une dizaine de jours avant l’A.G.

Sincères salutations. Le Président :
Martial de ROFFIGNAC
www.acca.snb@gmail.com



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 107 articles | blog Gratuit | Abus?